paysage historique et culturel de la région viticole de Tokaj

Publié le 6 Décembre 2017

Par Globetrotter19 (Travail personnel) [CC BY-SA 3.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)], via Wikimedia Commons

Par Globetrotter19 (Travail personnel) [CC BY-SA 3.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)], via Wikimedia Commons

Également sous le vocable de Tokay, ce vin hongrois est reconnu depuis le Moyen-Age. L'origine du nom Tokaj proviendrait du vieux-slave stokaj signifiant « confluence ». Pour Louis XIV, le Tokaj était « vin des rois, roi des vins ».

En 1984, la commission européenne a accordé l'exclusivité de l'appellation Tokay à la Hongrie, mesure qui a trouvé son entière application en 2007 après une période transitoire permettant aux autres usagers de l'appellation de s'en défaire progressivement (voir par exemple le cas du pinot gris d'Alsace).

La région viticole se situe en Hongrie, au nord est de Budapest, non loin des frontières slovaque et ukrainienne. Pour des raisons historiques liées à l'appartenance de la partie méridionale de la Slovaquie à la Haute-Hongrie avant 1918, une petite région de Slovénie produit également ce breuvage. Un accord, signé en juin 2004, a mis fin à un conflit entre la Hongrie et la Slovaquie autorisant les viticulteurs d’une région de 907 hectares regroupant sept villages slovaques.

Les cépages utilisés sont le furmint et le hárslevelű, deux cépages blancs, le second étant originaire de Hongrie. C'est essentiellement la pourriture noble sur ces cépages qui permet la production de ce vin liquoreux. L'élevage de ce vin est principalement fait en fût de chêne. 

En 2002, l'UNESCO a mis à honneur la région viticole de Tokaj, pour ses paysages, considérant qu'ils témoignent de façon vivante, de la longue tradition de production viticole dans cette région de collines, rivières et vallées. Ce réseau complexe de vignobles, fermes, villages et petites villes avec son labyrinthe historique de caves à vin, illustre toutes les facettes de la production des fameux vins de Tokaj, dont la qualité et la gestion sont strictement contrôlées depuis presque trois siècles. La zone principale protégée couvre 13 255 hectares, avec une zone tampon, l'entourant de 74 879 hectares.

En savoir plus : fiche de l'UNESCO

 

CC BY-SA 3.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)], via Wikimedia CommonsCC BY-SA 3.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)], via Wikimedia Commons

CC BY-SA 3.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)], via Wikimedia Commons

Rédigé par Véronique Pagnier

Publié dans #Vins du Monde, #oenotourisme, #Patrimoine, #Vins d'Europe

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article