Un kir à l'apéritif ?

Publié le 26 Janvier 2018

By MaxRst (Own work) [CC BY-SA 4.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0)], via Wikimedia Commons

By MaxRst (Own work) [CC BY-SA 4.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0)], via Wikimedia Commons

Vous connaissez tous le Kir, incontournable de nos apéritifs, que l'on trouve sur toutes les cartes de nos restaurants et bistrots. Mais connaissez vous son origine ?

Félix Kir, qui a laissé son nom à ce breuvage, est né en Côte d'Or (Bourgogne), en 1876. Il rentre au séminaire en 1891, pour être ordonné en 1901. Après une carrière dans plusieurs paroisses de la région, il devient chanoine à Dijon en 1931. Entrant en résistance durant la seconde guerre mondiale, il fait la connaissance, notamment, de plusieurs hommes politiques régionaux et nationaux. Au sortir de la guerre, il se présente aux élections municipales de Dijon, ou il est élu comme maire de la ville.

Par coutume, lors des réceptions officiel de la mairie, durant ses mandats, le chanoine Kir faisait servir un cocktail de vin, bourguignon évidement, accommodé avec une crème de cassis, autre spécialité dijonnaise, avec la moutarde. Cet assemblage reste donc totalement couleur locale aux yeux des invités municipaux, utilisant des produits régionaux. Une bonne façon de faire la promotion des produits de sa région.

 

Rédigé par Véronique Pagnier

Publié dans #Patrimoine, #Personnalité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article